Piloter un PC à distance

par Jean-Paul Figer, ARMOSC

Publié le - Mis à jour le

vide

Principales rubriques

  • Vous avez plusieurs machines sur un réseau local et vous voulez les contrôler à partir d'un seul écran/clavier ?
  • Vous ne souhaitez pas transporter un portable et vous avez besoin d'accéder à votre PC de bureau ou à la maison de n'importe où dans le monde ?
  • Vous voulez aider un ami à distance dans l'utilisation de son PC ?

Il existe plusieurs solutions efficaces, simples et gratuites : VNC , LogMeIn et MSN Messenger / Netmeeting

VNC : Virtual Network Computing

Vous installez sur toutes les machines que vous voulez piloter à distance un serveur VNC. Il existe des versions pour Windows, Solaris 7 (SPARC),Linux (x86), HP-UX 11 (PA-RISC). Ces machines doivent être accessibles via une adresse IP sur votre réseau local ou sur Internet. Le serveur utilise par défaut les ports 5800 et 5900. Si votre machine est sur un réseau local avec des adresses privées, il faut configurer le routeur pour relayer les ports précédents vers cette machine ("port forwarding")
Vous installez ensuite le lecteur VNC sur la machine de pilotage et vous vous connectez en utilisant l'adresse IP de la machine à piloter. C'est tout et ça marche !
Il n'est pas nécessaire d'installer un lecteur VNC car le système fonctionne aussi avec un simple navigateur. Connectez vous avec http://"adresse IP":5800
Sur la même machine vous pouvez lancer plusieurs lecteurs sur des machines différentes comme présenté sur l'image qui illustre cet article.
Pour télécharger le logiciel VNC

Ce logiciel seul présente quelques inconvénients

  • le mot de passe et les données circulent en clair sur le réseau.
    Une solution consiste à installer un tunnel SSH simple sous UNIX mais plus complexe sous Windows. Une excellente solution consiste à installer Stunnel avec authentification et chiffrement par certificats. Il existe un excellent tutorial (en anglais) qu'il suffit de suivre pas à pas.
  • L'adresse IP de la machine doit être publique, sinon il faut installer du Port Forwarding sur le routeur local. S'il n'est pas possible d'avoir accès au routeur, il existe une solution décrite dans le document sur Stunnel cité plus haut.

Pour ceux qui recherchent la simplicité d'utilisationt, il vaut mieux installer la version gratuite de Logmein décrite ci-après le logiciel ci-après.

LogMeIn

Ecran LogMeIn

Un nouveau logiciel, offert gratuitement, est très simple à mettre en oeuvre. C'est LogMeIn. Il suffit de créer un compte, puis d'ajouter à ce compte les différentes machines que l'on veut piloter à distance. L'installation est automatique à partir d'une page Web. Les PCs qui n'ont pas d'adresse IP fixe ou qui sont derrière des firewalls restent accessibles. La connexion est sécurisée par un chiffrement à 256 bits (SSL). Il existe une option payante ($12.95 par mois) qui permet d'échanger des fichiers ou d'imprimer depuis le PC à distance sur une imprimante locale. La simplicité d'usage est exceptionnelle. il suffit de se connecter par un navigateur sur son compte pour sélectionner la machine que l'on souhaite piloter à distance. Contrairement à VNC, ce logiciel ne permet de piloter que des machines Windows.

MSN Messenger et Netmeeting

Ecran Netmeeting

La version 3 de Netmeeting permet de contrôler une machine à distance de la même manière que VNC. Il faut activer le partage de bureau à distance (outils->partage de bureau à distance...) qui consiste simplement à mettre en place un mot de passe. Puis mettre Netmeeting dans ce mode (Appel->Quitter et activer le partage de bureau à distance). Netmeeting est en voie d'abandon par Microsoft pour être remplacé par MSN Messenger. Lorsque vous souhaitez une assistance à distance, il suffit de contacter votre ami par MSN Messenger puis aller dans Actions, Demander une assistance à distance....

Pour télécharger Netmeeting.

Pour télécharger MSN Messenger.

Envoyer vos remarques, suggestions ou questions à

Jean-Paul Figer
© Jean-Paul Figer, 1958-2013

J'ai travaillé pendant 40 ans à Capgemini. Cependant les opinions exprimées dans ces articles n'engagent que moi et ne représentent pas la position de Capgemini.

Pour être informé des nouveaux articles, inscrivez-vous avec votre adresse mail