Comment construire un émetteur à un transistor (1958)
Mon premier article sur la technologie

par Jean-Paul Figer, ARMOSC

Publié le - Mis à jour le

vide

Principales rubriques

Historique

J'ai commencé à écrire sur la technologie en 1958. Le premier article que j'ai écrit a été publié dans la revue Radio Plans disparue depuis. C'était le début de l'arrivée du transistor dans l'électronique grand public qui allait bouleverser la radio : on pouvait enfin avoir des postes de radio portatifs. Mon hobby de l'époque était l'émission radio. Je rêvais d'un émetteur radio qui tiendrait dans la main. Les transistors de l'époque coutaient très chers, de l'ordre de 15 Francs l'unité (soit 30 euros environ) : il y en avait seulement 6 ou 7 dans un récepteur radio portable. Dans toutes les revues techniques, il était écrit que ces transistors n'étaient capables que d'amplifier des courants basses fréquences et ne fonctionnaient pas pour faire des émetteurs. J'ai trouvé par hasard dans une revue technique le schéma de l'émetteur radio, à transistor, du premier satellite américain lancé le 31 janvier 1958.  A tout hasard, j'ai essayé avec un des transistors que j'avais et  comme je m'y attendais un peu, ça marchait. J'ai alors mis mon montage dans une boite à savonnette en plastique et j'avais mon émetteur qui tenait dans la main. A noter le système de modulation d'amplitude un peu brutal qui consistait à faire varier le courant d'alimentation de l'émetteur par un micro charbon en série. Pas encore de la Hi-Fi. J'ai envoyé cet article à Radio Plans qui l'a publié et qui m'a envoyé 5 Francs. On ne faisait pas fortune en écrivant sur la technologie !

L'article tel que paru dans Radio Plans en 1958

émetteur à un transistor

Envoyer vos remarques, suggestions ou questions à

Jean-Paul Figer
© Jean-Paul Figer, 1958-2013

J'ai travaillé pendant 40 ans à Capgemini. Cependant les opinions exprimées dans ces articles n'engagent que moi et ne représentent pas la position de Capgemini.

Pour être informé des nouveaux articles, inscrivez-vous avec votre adresse mail