TrixBox, un central téléphonique SIP gratuit à la maison ou au bureau
pour gérer d'une à plusieurs centaines de lignes téléphoniques.

par Jean-Paul Figer, ARMOSC

Publié le - Mis à jour le

vide

Principales rubriques

En août 2004, j'écrivais SIP ou la révolution Internet dans la téléphonie dont la lecture préalable est conseillée. Depuis cette date, la révolution s'est encore accélérée. La plupart des fournisseurs d'accès ont basculé leurs offres au standard SIP comme Free en mai 2006. Les logiciels ne sont plus réservés à des experts de la téléphonie. Ils peuvent se configurer simplement avec un navigateur. Les noms aussi ont changé. Asterisk est devenu FreePBX et le système tout intégré Asterisk@home s'appelle désormais TrixBox. Le plus surprenant, c'est qu'il est désormais possible de faire de la téléphonie sans équipement spécial, juste avec du logiciel. Je conseille cependant d'acheter quand même des téléphones SIP qui permettent pour moins de 100 euros de se passer d'un PC et de continuer à téléphoner avec un objet familier.

Cet article explique comment installer gratuitement chez soi ou dans une entreprise un central téléphonique très haut de gamme. Ce n'est pas un guide détaillé pas-à-pas (il en existe de nombreux sur Internet) mais plutôt un guide qui permet de comprendre l'architecture générale du système, les principales options et les étapes d'installation.

Un central téléphonique gratuit qui permet de téléphoner gratuitement pratiquement partout, c'est le miracle de la téléphonie SIP sur Internet.

Architecture du système

Le premier principe est de construire le système sur le standard SIP qui est le standard de l'Internet pour établir des sessions entre des équipements sur l'Internet. Le deuxième principe est de s'affranchir des contraintes physiques. Tous les équipements seront donc reliés directement sur un réseau IP local connecté à l'Internet public. Le système se compose de 4 éléments :

  • Le réseau. C'est Internet ou tout réseau relié en permanence à Internet (ADSL, câble, Wi-Fi)
  • Le central téléphonique TrixBox quelque part sur Internet. Le plus simple est de l'installer chez vous mais il peut être partout sur Internet.
  • Les postes de téléphones qui peuvent être sur votre réseau local ou n'importe où sur Internet. Un poste, c'est soit un téléphone SIP relié directement sur le réseau local avec ou sans fil, soit un logiciel sur votre PC en utilisant un écouteur et un micro ou un combiné à brancher sur une prise USB, ou un adaptateur ATA FXS qui permet de réutiliser les postes analogiques existants en particulier les téléphones sans fil DECT.
  • Des lignes réseaux pour se relier, soit à d'autres systèmes SIP soit aux anciens systèmes analogiques. Ces lignes réseaux sont soit des lignes virtuelles fournies par un opérateur SIP, soit une ligne analogique ancienne convertie en SIP par un adaptateur FXO.

C'est un point très important à comprendre. Votre réseau n'est plus un réseau physique, c'est un réseau virtuel. Un seul central téléphonique permet de desservir de nombreux endroits physiques. Mieux, les utilisateurs peuvent "emporter" leur téléphone avec eux et faire partie de ce central à partir de toute connexion Internet. Qui peut le plus, peut le moins et dans un premier temps, vous pouvez bien sûr tout installer sur un même réseau local physique.

Installation du central téléphonique TrixBox (moins d'une heure)

logo trixbox

Le logiciel TrixBox (anciennement appelé asterisk@home) est un ensemble de logiciels  "open source" qui permet de compléter le logiciel FreePbx (ex asterisk) pour fournir l'ensemble des fonctions nécessaires à un central téléphonique haut de gamme. TrixBox est sous Linux. 95% des lecteurs de cet article sont sous Windows. Il est cependant possible d'utiliser le logiciel TrixBox sans connaissance de Linux à l'aide de nombreux guides qui existent sur Internet.

Vous avez le choix d'installer TrixBox sur une machine réelle ou virtuelle. Si vous ne voulez pas vous compliquer la vie en découvrant deux nouvelles technologies à la fois -téléphonie SIP- et -virtualisation-, choisissez plutôt la machine réelle. Cependant la machine virtuelle est aussi une bonne option (c'est celle que j'utilise) car elle permet de fonctionner sous Windows.

  • Machine réelle
    Une machine très simple suffit : 256Mo de RAM, 10 Go de disque, une interface réseau. Le CD-ROM, l'écran, le clavier et la souris ne sont utiles que pendant l'installation initiale et peuvent être "empruntés" temporairement à une autre machine. Un processeur PII ou PIII est largement suffisant. Si vous n'avez pas une telle machine dans votre grenier, vous pouvez en acheter une d'occasion pour moins de 100 euros sur eBay. Ensuite téléchargez le logiciel Trixbox ici. Il faut choisir l'image disque .iso et être patient, il y a environ 600 Mo à télécharger. Puis, il faut graver cette image disque sur un CD. Nero fait très bien l'affaire. Sinon, téléchargez et installer ImgBurn et graver le CD. Enfin introduire ce CD dans la machine et démarrer à partir du CD (il faut peut-être changer les paramètres du BIOS). Attention l'installation écrase le contenu du disque dur. En principe, il suffit de répondre à des questions simples et tout se passe automatiquement. Si vous n'êtes pas familier de Linux, c'est jouable mais au moindre incident, vous serez mal...
  • logo vmware
    Machine virtuelle
    Une autre solution, celle que j'utilise, consiste à utiliser une machine virtuelle. On fait fonctionner cette machine Linux sur une autre machine, sous Windows par exemple. Il faut une machine réelle de taille convenable : au moins 1Go de RAM et un PIV ou équivalent. Cette solution miracle s'appelle VMware. C'est un système qui est devenu gratuit. La solution la plus simple consiste à télécharger le VMware Player 16Mo puis une machine virtuelle TrixBox toute faite ici .C'est la solution que je recommande à ceux qui ne maîtrisent pas Linux. Il n'y a rien à installer. Tout se fait à partir d'un navigateur. Vous pouvez aussi télécharger VMware server (150Mo gratuit) pour créer des machines. Dans ce cas, il faut Windows 2000 ou 2003 server, car sous XP c'est possible mais un peu compliqué à faire fonctionner. Avec VMware server, vous pouvez soit utiliser une machine toute faite, soit démarrer sur le disque .iso du logiciel TrixBox. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de le graver car VMware sait lire directement des images disques comme un CD-ROM réel.

Quelle que soit votre option,je vous conseille d'utiliser ce guide remarquable en anglais , fait par et pour des australiens mais facilement adaptable en France.

Il faut donner une adresse IP fixe sur votre réseau local à votre TrixBox. Si votre adresse IP fixe est privée (cas habituel) et que vous voulez accéder à votre TrixBox de l'extérieur, il faut configurer votre routeur en "port forwarding" des ports suivants :
TCP 80 pour le serveur Web, 22 pour SSH et 10000 pour Webmin.
UDP 5004-5082 pour SIP, 10001-20000 pour RTP, 4569 pour IAX

Postes téléphoniques

logo GXP-2000

Il faut des postes SIP pour tester votre central. Une solution immédiate consiste à utiliser au moins pour les premiers essais un téléphone "logiciel" [softphone] gratuit sur un PC. L'autre solution, plus confortable, consiste à acheter des téléphones SIP. Voir ce que j'ai écrit sur le sujet ici.

Vous pouvez aussi acheter des adaptateurs de téléphones classiques en SIP. C'est particulièrement intéressant si vous voulez connecter des téléphones sans fil au standard DECT. Le meilleur choix est d'acheter des Linksys PAP2 qui permettent de transformer 2 postes analogiques en postes SIP pour 60 euros environ.

Configuration de FreePbx

menu TrixBox

Après l'installation, il suffit de connecter un navigateur sur l'adresse IP de votre machine TrixBox pour accéder à toutes les fonctions d'administration. Je vous suggère de commencer par créer quelques postes locaux pour vérifier que tout fonctionne bien et pour vous familiariser avec le système avant de passer à l'étape suivante qui est la connexion des lignes réseaux.

 

Lignes réseaux

Il y a plusieurs solutions que vous pouvez d'ailleurs utiliser simultanément. Il est possible d'orienter les appels sortants en fonction du numéro ou d'un préfixe pour choisir la ligne la moins chère pour cette destination.

  • Free ou un autre ISP au standard SIP.
    Il suffit de configurer son compte Free en cochant "rediriger les appels entrants vers le SIP" puis de configurer une ligne réseau [Trunk]. Vous pourrez recevoir et faire des appels vers des numéros analogiques à partir des postes reliés à votre TrixBox. A noter que cette procédure permet de "dédoubler" votre ligne Free, c'est à dire de recevoir et d'émettre des appels simultanément. Si vous êtes totalement dégroupé, vous recevez directement en SIP les appels sur votre ancien numéro France Télécom sans aucune liaison physique analogique.
  • Utiliser un opérateur SIP comme Phonesystems-keyyo ou Wengo qui vous attribue des numéros de téléphone ou  de fax virtuels.
  • Utiliser un Sipura 3000 pour relier une ligne analogique France Télécom à votre TrixBox. L'avantage est de conserver votre ancien numéro de téléphone France Télécom pour recevoir vos appels. L'inconvénient est de continuer à payer un abonnement pour cette ligne. Vous pouvez recevoir vos appels sur cette ligne et émettre les appels sur une ligne moins chère.

Envoyer vos remarques, suggestions ou questions à

Jean-Paul Figer
© Jean-Paul Figer, 1958-2013

J'ai travaillé pendant 40 ans à Capgemini. Cependant les opinions exprimées dans ces articles n'engagent que moi et ne représentent pas la position de Capgemini.

Pour être informé des nouveaux articles, inscrivez-vous avec votre adresse mail

Liste de liens utiles

Quand on n'est pas un champion de la téléphonie, le plus simple est de chercher sur Internet via Google les bons paramètres de configuration plutôt que de faire des essais sans fin.

Voici cependant une liste de sites qui me sont particulièrement utiles :

  • Le guide "TrixBox without Tears" que j'ai déjà signalé.
  • Le site "Nerd Vittles" qui contient beaucoup de guides très détaillés pour la mise en oeuvre  d'un nombre incroyable de fonctions possibles pour personnaliser sa TrixBox.
  • Le site TrixBox pour les pros.
  • le site qui contient le maximum d'informations utiles sur tout ce qui touche la VoIP, VoIP-info.org